pret-personnel-en-ligne.net

Pourquoi faut-il assurer son crédit travaux ?

  • Rapide Rapide
  • Facile Facile
  • Securise Sécurisé
  • Gratuit Gratuit

 

Les travaux de réhabilitation, d’aménagement et d’embellissement d’un logement sont des investissements temporaires, mais néanmoins coûteux. S’il s’agissait simplement de repeindre les murs ou de réparer la tuyauterie, le coût des travaux  ne devrait pas avoir un fort impact sur le budget du particulier. Toutefois, pour installer une piscine, transformer la cuisine ou aménager une terrasse, la facture devient conséquente…

L’intérêt du crédit travaux…

C’est pourquoi bon nombre de particuliers ont recours au « crédit travaux », un prêt bancaire qui permet de financer ces dépenses onéreuses sur les travaux d’intérieur. Quoique le « crédit travaux » est un engagement qui ne prend fin qu’à l’échéance du contrat. Or, avec les aléas de la vie, il arrive que l’emprunteur n’arrive plus à rembourser son prêt. C’est là- dessus que l’assurance crédit travaux entre en jeu. Pourquoi souscrire à une assurance crédit travaux ? Est-elle obligatoire ?

L’assurance crédit travaux est suggérée par l’organisme prêteur

Les banques évaluent toujours les risques d’insolvabilité de leurs clients durant la période de remboursement du prêt. La hauteur de ces risques dépend surtout de la situation de l’intéressé, du montant octroyé et de la durée de l’emprunt. C’est pourquoi, afin de diminuer les pertes financières encourues sur les prêts non remboursés, les banques suggèrent systématiquement une assurance crédit à tous ceux demandent un prêt. Toutefois, l’emprunteur a le libre choix de contracter cette assurance auprès de cet établissement ou de recourir à une autre entité. Pour choisir les meilleures options, la meilleure solution est de trouver le bon crédit travaux via un comparateur en ligne.

L’assurance crédit travaux n’est pas obligatoire, mais recommandée

L’assurance crédit travaux est-elle obligatoire ? Concrètement, même si la banque propose toujours une assurance crédit travaux, la loi ne définit pas que c’est une étape obligatoire pour l’emprunteur. Mais à évaluer le pour et le contre, il est de l’intérêt de celui-ci d’en bénéficier pour faire face aux imprévus (chômage, décès, maladie, accident, invalidité, etc.) À cet effet, les assureurs définissent différentes plages de couverture.

Les plages de couverture des assurances crédit travaux

Depuis la date de signature du prêt jusqu’à la fin du remboursement, de nombreux évènements peuvent avoir une incidence sur la faculté de l’emprunteur à payer ses mensualités. Ces éléments constituent des plages de couverture de l’assurance : ? Invalidité : s’il s’agit d’une assurance invalidité, alors la compagnie d’assurance ne rembourse le capital restant dû qu’à compter de la date où l’assuré est déclaré invalide, et qu’il apporte une preuve suffisante de perte totale irréversible d’autonomie.

Incapacité : s’il s’agit d’une assurance incapacité, alors la compagnie d’assurance ne prend le relai du remboursement du crédit qu’à partir du moment où l’assuré est au chômage et cela, de manière temporaire, c’est- à-dire jusqu’à ce qu’il trouve un nouvel emploi (durée maximale 6 mois).

Maladie : s’il s’agit d’une assurance maladie, alors la compagnie d’assurance se charge de rembourser les mensualités durant la période où l’assuré est en arrêt maladie. Cependant, sa situation de convalescence doit être reconnue par la Sécurité sociale.

Décès : s’il s’agit une assurance décès, alors la compagnie d’assurance rembourse le reste du capital à partir de la date du décès de l’adhérent.